Dictionnaire Québécois Dictionnaire Québécois
VOCABULAIRE QUEBECOIS
Choisissez l'une des lettres suivantes pour accEder au lexique :

Dictionnaire québécois
Jack : Nom masculin courant dans le langage populaire québécois. Il désigne : [1] une masturbation, dans sa forme très vulgaire ; [2] un homme. Souvent associé à l'adjectif grand pour qualifier un homme très grand (ex : un grand jack) ; [3] une lampe de poche ultra puissante avec laquelle on chasse le gros gibier la nuit (ex : chasser au Jack) ; [4] outil pour soulever une voiture ou un poids lourd (ex : se servir d'un jack pour soulever la voiture et changer un pneu).

Jambette : Nom féminin, propre au langage populaire québécois. On donne une jambette pour faire trébucher intentionnellement quelqu'un. Il s'agit en fait d'un croche-pied.

Jammer : Verbe courant dans le langage populaire québécois, tiré de l'anglais "to jam", les Québécois jamment de deux façons : [1] jammer dans le sens de : "quelque chose qui jamme", c'est "quelque chose qui se coince" ; [2] jammer dans le sens de faire la fête en musique, avec des instruments de musique et des amis.

Jaquette : Outre ses significations d'usage, une jaquette au Québec est un vêtement féminin, de type robe, destiné à être porté la nuit. Il devait à l'origine être chaud. Il s'agit aujourd'hui d'une chemise de nuit.

Jaser : En dehors de ses significations connues, au Québec on jase dans le seul but d'échanger, de bavarder, de causer. Dans ces conditions, jaser ne présente pas la caractéristique de la médisance.

Jobeur : Ce nom masculin, dérivé de l'anglais "job" désigne une personne qui exécute des travaux pour des particuliers. Il s'agit de travailleur à la pièce, surtout dans le milieu de la construction et son travail se pratique toujours "au black".

Jobine : Ce nom féminin, dérivé de l'anglais "job", représente tout petit boulot sans grande importance. On donne souvent des "jobines" aux enfants afin de les familiariser avec le monde du travail.

Joke : Nom féminin courant dans le langage populaire québécois, emprunté à l'anglais. On entend par "joke" une blague, une farce.

Jongler : Outre ses significations usuelles, on emploie ce verbe au Québec pour décrire : [1] l'acte de réfléchir ; [2] l'acte de rêvasser.

Joual : Nom masculin, se dit du langage populaire, propre aux habitants du Québec. Le joual est souvent considéré de façon péjorative par l'élite culturelle car il prend des libertés certaines avec le français académique. C'est un amalgame de termes adaptés du français des premiers colons en Nouvelle-France et de termes multiculturels, souvent empruntés à la langue anglaise.

Joualvert ! : Juron québécois, dérivé du terme "joual". Comme il n'a pas pour objet de dénigrer la religion catholique, on le considère comme de moindre vulgarité.

Jouquer : Verbe propre au langage populaire québécois. Il correspond à l'acte de se hisser vers le haut, de se jucher sur quelque chose en hauteur.


Copyright DICTIONNAIRE QUEBECOIS - Toute reproduction même partielle strictement interdite
Partenaires :
Assurance Québec - Hôtels Québec Montréal - Canada francophone - Location Montréal